Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Ali Saleh Diop aux acteurs de Fatick: «Il faut revoir la perception que les sénégalais ont du secteur de l’élevage»

Fatick : Le ministre de l’élevage et des productions animales, M. Aly Saleh Diop, dans sa tournée nationale, était ce vendredi 30 avril à Fatick pour rencontrer les acteurs de l’élevage en vue de la modernisation du secteur.

«Mais, pour arriver à cette fin, il faut que nous puissions revoir la perception que les sénégalais ont en général du secteur de l’élevage et de ses acteurs pour aller dans le sens d’une valorisation sociale. Ce qui permettrait d’attirer d’autres personnes qui ont plus de ressources mais également susciter des vocations nouvelles qui feront que d’autres entrepreneurs qui ont un esprit entrepreneurial avéré, viennent nous rejoindre », a indiqué le ministre de l’Elevage, Ali Saleh Diop.

Selon lui, « la vision du Chef de l’Etat pour le secteur peut être résumée en quelques points. Notamment, l’amélioration de l’alimentation du bétail et l’obtention d’un cheptel dans un bon état sanitaire. Mais également, faire en sorte que la capacité physique puisse permettre d’avoir plus de viande et qui pourrait passer par l’insémination artificielle et ainsi d’arriver vers des structures qui permettraient à des sénégalais d’avoir un contexte commercial favorable pour commercialiser les produits animaux ». Le Ministre Ali Saleh Diop estime que, « pour arriver à ce stade, il faut qu’il y’ait des acteurs qui ont un esprit entrepreneurial autrement dit, avoir de véritables entrepreneurs dans le secteur de l’élevage ».


Lors des échanges qu’il a eus avec les éleveurs, le Ministre a recueilli beaucoup de doléances qui ont été soulevés par les intervenants. Notamment, le manque de parcs de vaccination et d’abattoirs modernes entre autres, figure parmi ses préoccupations des acteurs. Ali Saleh Diop, a tenu à rassurer les uns et les autres sur l’ensemble des préoccupations qui, a-t-il indiqué, « seront examinées et prises en compte pour y remédier car l’élevage fait partie des secteurs que le Chef de l’Etat donne beaucoup d’importance ».

Ndéye Astou Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :