Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Amical : grâce à Payet, l’OM termine bien et l’emporte face à Villarreal

Marseille a fait le plein de confiance avant de débuter les choses sérieuses. Vainqueur de Martigues, Sète, Servette Genève, récemment Saint-Étienne, et après deux matches nuls face à Braga et Benfica, l’OM poursuivait sa phase de préparation ce soir face à Villarreal, dans un Stade Vélodrome en feu avec près de 30 000 supporters, selon le club phocéen. Pour cette dernière répétition, Jorge Sampaoli avait opté pour son traditionnel 3-5-2 avec une charnière Saliba-Balerdi-Peres, un milieu Gerson-Guendouzi-Gueye très mobile et un duo Ünder-Payer sur le front de l’attaque.

La suite après cette publicité

Très rapidement, les Phocéens se sont montrés très à l’aise dans ce début de partie et n’hésitant pas à venir récupérer très haut dans le camp jaune. Et ils ont rapidement été récompensés. Sur une faute obtenue par Peres côté gauche, Payet enroulait au premier poteau et trouvait le pied droit de Nino, qui a trompé malencontreusement son propre gardien de but (1-0, 9e). Un début de match canon pour les Marseillais, qui n’ont pas voulu trop en faire après avoir ouvert le score.

Payet, encore décisif pour l’OM

Bien en place et solide à la perte du ballon, la formation olympienne a causé beaucoup de problèmes à Unai Emery et ses hommes qui n’ont pas cadré la moindre frappe dans ce premier acte. Mais après la pause, la partie s’est emballée. Tout juste après la reprise, Foyth était exclu après avoir reçu un second carton jaune pour une faute sur Gerson (47e). L’exclusion de la nouvelle recrue espagnole a d’ailleurs provoqué la colère de son entraîneur, qui a reçu un carton rouge après une altercation orale avec Jorge Sampaoli.

L’exclusion de l’Argentin a facilité les choses pour Marseille. Après avoir trompé Asenjo de la tête, Peres pensait faire le break mais était signalé hors-jeu (49e). Même chose pour Ünder, lancé trop tardivement en profondeur (55e). Le coup de grâce est finalement venu de Payet, qui a pu parfaitement reprendre à bout portant après une passe précise d’Ünder (2-0, 58e), dans un Vélodrome en feu. Malgré quelques ratés en fin de rencontre (64e, 73e, 76e), l’OM a maitrisé son sujet et a livré un contenu satisfaisant sur l’ensemble de sa préparation sans perdre le moindre match sur six disputés, avec un Payet buteur à trois reprises. Seul bémol anecdotique : le but encaissé par Moreno en fin de rencontre (2-1, 88e). La bonne forme de la troupe de Sampaoli restera à confirmer contre Montpellier (dimanche, 20h45) pour le début de la Ligue 1 et des choses sérieuses.

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Foot Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :