Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Campagne à l’élection de la FSF: Mady Touré rassuré par l’engagement des acteurs du football à Fatick

Fatick: Mady Touré président de Génération foot, candidat au poste de président de la fédération sénégalaise de football était à Fatick pour rencontrer les clubs de la région. Ce, dans le cadre de sa tournée a l’intérieur du pays. La rencontre s’est tenue à l’hôtel malango, en présence des deux adjoints au maire Mme Aida Diouf et M Issakha Dieng.

Une occasion saisie par les acteurs du foot de la région de Fatick, de manifester leur soutien au candidat MadyTouré. Les differents l’ont d’ailleurs invite a rester sur cette lancée et de ne pas accepter le consensus. Plus de 15 clubs comptent meme le soutenir durant l’élection.

Un engagement qui est déjà satisfaisant et rassurant pour le candidat, convaincu de son programme qui est basé sur la nouvelle gouvernance et la politique Marketing, de bonnes infrastructures, la politique de développement et du social, le football féminin, l’accord quadripartite fédération- collectivités locales- Etat et Fifa.

Pour Mady Toure, « l’heure a sonné pour le renouveau du football sénégalais. Et une fois élu, je compte autonomiser la fédération sénégalaise de football à travers la nouvelle politique Marketing et du développement en s’appuyant sur le marchandising . C’est a dire un maillot vendu à 10 000 mille fcfa pour les 1 millions de sénégalais nous rapporte 10 milliards.

Dans la politique de développement si nous multiplions les centres de formation avec un bon encadrement sur l’indemnité de la formation, sur le mécanisme de solidarité avec un bon pourcentage je suis convaincu que nous pouvons renflouer les caisses de la fédération à une autonomie financière ».

Mady Touré de terminer par dire à ses détracteurs qui le taxent d’inexpérimenté de regarder son bilan positif avec la génération foot où il a démarre avec une table et deux ballons. « Aujourd’hui, j’ai créé 300 emplois permanents », fait-il savoir…
Ndeye Astou Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :