Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Candidat à la Mairie: Lamine Sarr veut faire de Mbam une commune performante, solidaire et prospère

Mbam : La vision de Lamine Sarr, actuel secrétaire général adjoint du gouvernement est selon lui, « de faire ensemble, de Mbam, une commune performante, durablement prospère et solidaire ».  

Candidat au poste de Maire de cette commune de la contrée du Log, Lamine Sarr a choisi de clôturer sa campagne par une finale d’un tournoi de football dédié aux anciennes gloires. Un événement inédit en lieu et place des meetings ou autres caravanes de mise en cette période électorale.

Pour autant, M. Sarr nous dit s’être selon lui, « dans le cadre de la coalition And Liguey Sunu Deuk pour faire triompher avec les populations, le projet de développement intégré que nous soumettrons à validation et à présider aux destinées de notre terroir de manière concertée et professionnelle. Nous nous engageons ainsi à œuvrer sans relâche, à l’épanouissement intégral de toute la population de Mbam ».

Le secrétaire général adjoint du Gouvernement est souligne-t-il, « plus que jamais engagé, aujourd’hui, plus qu’hier, à apporter une réponse adéquate aux aspirations légitimes de bien-être et d’épanouissement de mes concitoyen(ne)s. Ce qui constitue pour moi plus qu’un sacerdoce, un devoir, d’autant plus fondé, que l’espoir né de la communalisation de Mbam en 2014 a vite cédé le pas à des interrogations sur l’avenir de cette collectivité territoriale au capital humain précieux et au potentiel naturel de tout premier ordre ».

Des interrogations qui se fondent davantage sur le bilan assez mitigé de sept longues années de gouvernance qu’il dresse comme un tableau sombre de la gestion municipale actuelle qui, selon Lamine Sarr, « et ce sont les citoyens de notre commune qui le disent, durant sept années, personne n’a entendu parler d’inauguration dans la commune de Mbam ».

Une dure réalité Mbam où, il est difficile de toucher du doigt un édifice public d’envergure réalisé durant cette période dixit, Lamine Sarr. Il note que, « même pas un bloc d’hygiène permettant aux conseillers en session de se soulager en cas de besoin. Et encore moins de de projets de développement structurant mis en œuvre. Les défaillances fréquentes de l’éclairage public menacent la sécurité, voire la vie des paisibles citoyens. Aussi, L’excellence scolaire a été longtemps reléguée au second plan. Une tentative laborieuse de rattrapage initiée à cet effet à des buts électoralistes ne trompe personne, de même que les compétitions sportives qu’on essaie d’organiser alors qu’elles ont été abandonnées sont autant de faits qui méritent réflexion et une prise de conscience vigoureuse, en particulier de la part des jeunes ».

Que dire souligne encore le candidat de la coalition And liguey Sunu Deuk, « des difficultés et autres conflits marquant la gestion du foncier de la part de l’équipe municipale. On note avec désespoir les plaintes initiées contre de bonnes volontés qui ont eu comme seul tort de répondre favorablement aux sollicitations des populations, les appelant au secours pour que l’éclairage revienne dans les rues de Mbam. C’est avec tristesse que l’on a pu noter les blocages savamment orchestrés contre les interventions, initiatives et projets de fils du terroir, soucieux de l’amélioration des conditions de vie de leurs concitoyens ».

« D’où, cette vision, expression de notre ambition pour notre commune, opérationnalisée par un programme prenant en charge les compétences transférées aux collectivités territoriales ainsi que les secteurs productifs, moteur du développement local (Agriculture, Elevage et production animale, Pêche, Commerce, Transport et Artisanat). Mais, quoiqu’ambitieux, ce programme se veut réaliste et réalisable. Cela suppose la disponibilité et la mobilisation des capacités techniques, des ressources humaines, financières, informationnelles, etc. et un leadership transformationnel à même de mobiliser toutes les énergies positives de la commune et d’engager des partenaires de qualité ».

Lamine Sarr en appelle donc à la mobilisation de toutes les forces vives de la commune, aux concitoyens de la diaspora, élèves et étudiant(e)s, enseignants et autres fonctionnaires, jeunes et femmes et acteurs de tous les secteurs d’activités à se mobiliser pour un seul objectif : le rayonnement de la commune de Mbam. Un appel qui semble avoir été déjà entendu à travers l’attention toute particulière et l’accueil portés à son endroit à toutes les étapes de sa campagne menée sans folklore au niveau des différents villages de la commune.

Lefatickois.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :