Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Croisade contre le paludisme: Dakar et Banjul conjuguent leur force à Karang

Karang : C’est dans cette localité, le long de la frontière entre les deux pays, que le Ministre Sénégalais de la santé et de l’action sociale et son homologue gambien, ont procédé au lancement de la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées dans le cadre de la lutte contre le paludisme. Cette année, 6 977 550 moustiquaires pour un montant de 8 milliards devront être distribuées dans 12 régions du Sénégal sur 14 contre 1 800 OOO Milda en Gambie.

Ainsi, devant une forte mobilisation de populations des deux pays venues des localités limitrophes, Abdoulaye Diouf Sarr et Ahmadou Lamine Samateh ont décliné leur feuille de route pour cette campagne 2022. Avec une forte ambition de rééditer l’exploit de la première expérience de lutte commune, symbole de la fraternité frontalière qui a été lancée en 2019 et qui avait connu un franc succés avec un taux d’utilisation de 80% de la moustiquaire dans les communautés favorisant une baisse importante de la transmission de la maladie.

Toutefois, il faut souligner qu’avec la survenue de la pandémie de la Covid 19, le constat d’une tendance à la hausse en 2020-2021 a été fait au Sénégal par les autorités sanitaires comme l’a indiqué Abdoulaye Diouf Sarr, le Ministre de la santé. Les statistiques montrent que cette hausse est passée de 445313 cas en 2020 à 536850 cas en 2021 soit 20,56% et le nombre de décès est passé de 373 en 2020 à 399 en 2021.

Pour cette campagne 2022, les autorités ont sonné la mobilisation pour inverser la tendance pour une réduction de la prévalence du paludisme à travers une distribution gratuite de moustiquaires dans 12 régions dont : Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Kédougou, Matam, Sédhiou, Tambacounda, Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Matam, Louga, Saint-Louis.

Un appel est donc lancé aux populations des deux pays, pour une forte mobilisation surtout les femmes à qui les deux autorités étatiques ont confié les opérations pour une réussite totale de la campagne. Un engagement est d’ailleurs par les « Badienous Gox » à travers leur présidente nationale qui s’est exprimée lors de la cérémonie. Les élus des collectivités territoriales et les autorités administratives sont également interpellés pour  leur implication dans cette croisade contre le paludisme appuyée par les nombreux partenaires financiers et techniques et dont leurs représentants étaient présents à la cérémonie de lancement de la distribution de Milda avec son slogan : « Innover pour réduire la charge du paludisme et sauver des vies ».

Lefatikois.net 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :