Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Diossong et Sokone: Un litige foncier oppose les deux communes

Diossong : Entre Diossong et Sokone, un litige foncier opposant les deux communes a accouché un mécontentement populaire des habitants du village de Mbouloum à quelques encablures de Sokone.

Les populations de ce village de la commune de Diossong n’ont pas apprécié comme, l’a fait savoir Mamadou Touré leur maire, « le fait que le maire de Sokone ne puisse pas respecter les termes du décret 69-444 du 27 février 1969 créant la commune de Sokone et ses limites territoriales ». Ceci, ajoute le maire de Diossong, « en menant depuis 2018 des activités irresponsables, illégitimes et inacceptables à la proximité du village de Mbouloum ». Et récemment, ajoute-t-il, « et ce que les populations n’ont pas apprécié, nous avons constaté que Moustapha Gueye s’est attaché les services du cadastre pour délimiter 15 ha dans la forêt située derrière le village de Mbouloum en nous faisant comprendre que c’est une mission de délimitation de la forêt envoyée par la gouvernance de Fatick. Mais nous, nous ne sommes pas dupes ».

Car, comme l’a souligné le Mamadou Touré, « nous savons que l’agence nationale de l’aménagement du territoire (ANAT) s’occupe beaucoup plus des ces problèmes de délimitation ce qui n’est le cas ici. Et il s’y ajoute qu’aucune concertation n’a été entreprise au préalable entre les deux communes ».

Pour les populations de Mbouloum, selon le chef de village, « cette forêt est riche de son potentiel d’anacardiers que nous exploitons mais aussi elle nous sert de parcours du bétail. Mais, il faut ajouter que le maire de Sokone n’en est pas à son premier acte. Il vendu un verger de 5Ha appartenant à la famille Ndiaye du village à des partenaires étrangers et il a fallu l’intervention du préfet de Foundiougne d’alors pour faire arrêter les travaux d’installation de piquets par les acquéreurs. Le maire de Diossong estime que son collègue de Sokone, « travaille à rattacher une partie du village de Mbouloum à sa commune et c e que  nous n’allons accepter ».

Les populations de Diossong disent attendre de pied ferme toute tentative allant dans le sens brader leur territoire. Le maire de  Sokone que nous avons tenté de joindre pour recueillir sa version, s’est montré muet sur la question. Une affaire à suivre.

Lefatickois.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :