Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Fatick-Matar Ba sur la floraison de candidatures à la mairie : «Je pense que chacun sera raisonnable quand le top départ sera donné»

Le fauteuil du maire de la capitale du Sine fait l’objet de beaucoup de convoitises avec les déclarations tous azimuts de candidatures enregistrées depuis un bon bout de temps, notamment dans les rangs de l’Alliance pour la République (Apr). Mais cette situation semble laisser de marbre le maire sortant. «Comme je l’ai toujours dit, tant que mon mandat n’est pas terminé, je n’accorderai pas une seconde à parler de ces questions-là (débat sur les multiples candidatures à sa propre succession).

Je préfère utiliser cette énergie pour trouver des solutions aux préoccupations des populations qui m’ont élu», a minimisé Matar Ba qui s’exprimait en marge de la dernière réunion du Conseil municipal de Fatick, consacrée au vote du Compte administratif.

Certes il reconnaît aux uns et aux autres le droit d’être candidat, mais lui ne veut pas entrer dans ce jeu. En «militant discipliné», il préfère rester à l’écoute de la décision qui sera prise par la conférence des leaders de Benno bokk yaakaar (Bby) par rapport au choix de la personne qui va diriger la liste de la coalition présidentielle à Fatick. 

«Si le Président Macky Sall, qui est le patron de notre famille politique, décide de celui qui sera la tête de liste, que cela soit moi ou un autre, je serai parmi les vaillants guerriers qui se battront pour concrétiser cette volonté de notre mentor au niveau de Fatick», a martelé Matar Ba. Qui, par la même occasion, a invité indirectement ses camarades de l’Apr, comme Birame Faye, Sory Kaba, Mamadou Mbassa Sarr, Sitor Ndour, Babacar Faye ou Ibrahima Soucka Ndella Diouf, qui rêvent de lui succéder, à savoir raison garder le moment venu. 

«Je pense que chacun sera raisonnable quand le top départ sera donné», avertit-il. Comme pour dire que si Macky Sall venait à porter son choix sur sa personne, que tous ces leaders qui ont fini ou non de dévoiler leurs ambitions le soutiennent.

Sur un autre registre, Matar Ba s’est vivement félicité de la première place occupée par la mairie de Fatick dans le cadre de l’évaluation des performances des 123 collectivités territoriales pilotes, bénéficiaires du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (Pacasen). Ainsi, il attend avec impatience les retombées de ce classement qui, sans doute, contribueront au développement économique et social de la commune.

Source lequotidien.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :