Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Pénurie de gaz butane Fatick : Les consommateurs déboussolés 

Fatick : Depuis plusieurs semaines, les fatickois sont confrontés au manque crucial de la bonbonne de gaz. Distributeurs et revendeurs sont en rupture de stock au grand dam des consommateurs déboussolés.

Une situation difficile pour les consommateurs qui ne savent pas sur quel pied danser. «J’ai parcouru toutes les boutiques pour acheter une bonbonne de gaz mais en vain. Nous sommes vraiment fatigués et cela commence à perdurer et l’achat du charbon crève notre budget », se désole Mme Ndiaye, une ménagère rencontrée au marché central de Fatick.

Par ailleurs, les restauratrices pour qui le butane est essentiel voir même indispensable, sont les  plus affectées. L’une d’elle, Khady, interrogée sur le sujet, explique que, « mon restaurant est l’un des plus convoités de la ville. Ce qui fait que mon personnel est confronté au ralentissement du rythme de travail faute de disposer de bombonnes de gaz pour la cuisson».

Dans le paisible quartier de « Ndouck », non loin d’un dépôt de gaz, se trouve la boutique de Issa qui nous confie n’avoir aucune explication à donner par rapport à ce manquement. « Je suis en rupture de stock et tout dépend du dépôt de gaz pour pouvoir m’approvisionner », souligne-t-il. Selon lui, « il faut noter que la demande est très forte ce qui nous permet d’écouler plus de vingt bouteilles par jour mais en l’état, nous sommes dans l’attente ».

Cette situation qui perdure s’explique selon F. D, le gérant du dépôt, « par le fait qu’au niveau des entreprises le refus d’inter changer les bouteilles est automatique ». Il s’y ajoute également selon nos sources, la concurrence déloyale qui bloque ainsi  le libre échange des bonbonnes de gaz entre les différentes entreprises de production au grand dam des populations qui lancent un appel au gouvernement pour que ce  problème soit  réglé dans les plus bref délais.

Ndastou Ndiaye 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :