Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Financement présumé du terrorisme, vol de voitures de luxe: Face cachée d’Ousmane Tounkara

Ousmane Tounkara n’est pas inconnu de la justice américaine. En effet, celle-ci l’avait arrêté en même temps que six autres personnes pour trafic de voitures de luxe volées qu’ils acheminaient ensuite en Afrique de l’Ouest. Les faits se sont passés en 2015. Les investigations des enquêteurs américains avaient permis de trouver 249 voitures de luxe volées dont le coût total a été estimé à 16 millions de dollars.

Ce n’est pas la première fois qu’Ousmane Tounkara a affaire au Service de l’immigration américaine. Déjà, c’était ce même service qui l’avait mené à la barre en 2015, à la suite d’une enquête de 19 mois en collaboration avec la Police de New yorkn et d’autres structures. Ces investigations ont permis de trouver 249 voitures de luxe volées dont le coût total a été estimé à 16 millions de dollars.

Ousmane Tounkara n’est pas donc en terrain inconnu, puisqu’il a déjà fait les frais d’une enquête du service de l’immigration américaine. Mais aujourd’hui, le dossier qui l’attend est plus corsé. Selon certaines confidences faites à nos confrères du journal Les Echos. Car les autorités le soupçonne de faire partie des personnes qui ont financé les émeutes notées, ces derniers temps, au Sénégal.

C’est pourquoi, les chercheraient à le rapatrier dans son pays d’origine comme elles l’ont fait avec Assane Diouf. Seulement, contrairement à Assane Diouf, l’activiste basé au pays de l’oncle Sam a la citoyenneté américaine. Ce qui peut jouer en sa faveur, puisque les Américains n’ont pas pour habitude d’extrader leurs ressortissants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :