Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Keur Samba Gueye: Dorota Panczik de la coopération avec l’Union européenne en visite dans les périmètres maraîchers

Keur Samba Gueye : Mme Dorota Panczik, cheffe de la coopération avec l’Union européenne basée à Dakar, était en visite mardi dernier dans les périmètres maraichers dans la commune de Keur Samba Gueye.

Elle a indiqué que, « ce projet financé dans le cadre de l’appui à la réduction de l’émigration rurale dans le bassin arachidier, un projet fédérateur très enrichissant qui a beaucoup de valeurs ». Ajoutant que, « c’est également un travail de co-création où on a les acteurs institutionnels, les mairies et avec le secteur privé ce qui est très important ».

En effet, le projet consiste à financer les producteurs maraichers de la zone grâce la coopération belge (ENABEL) à travers le PARERBA. Donc, il s’agissait d’une visite de chantier dans les périmètres pour constater sur place l’état des emblavures.  Ainsi, pour Mme Dorota Panczik qui a manifesté toute sa satisfaction, a souligné le caractère important de ce projet qui selon elle, « permet de mettre en exergue l’objectif qui est la création d’emploi et de permettre aussi  aux  jeunes  de gagner dignement leurs vies ». Selon elle le projet est toujours en cours et les résultats sont encourageant les plantes commencent à produire sur le champ de 12 hectares où des fruits et légumes (bananes papayes, oignons, choux) sont cultivés, mobilisant beaucoup de jeunes et de femmes.

Pour Souleymane Gilbert Séne le manager de Word Vision pour le compte du Parerba, « nous sommes là pour suivre l’évolution des engagements pris par Word vision mais également le Parerba vis à vis du partenaire financier. Aussi, il faut souligner que les problèmes évoqués par les producteurs sont liés à la divagation des animaux pour laquelle il fallait tout faire pour que le bénéficiaire ne soit pas obligé de passer toute la journée pour surveiller ses cultures. Aussi, à l’intérieur des ouvrages structurants comme le forage, l’accès à l’eau aussi est une  contrainte et il faut le gérer de manière rationnelle ».

Car, estime le manager du projet, « avec les ouvrages et les équipements réalisés par le Parerba, une facilité  est offerte aux producteurs à travers le système goutte à goutte ». Les jeunes se félicitent de cet accompagnement de l’Union européenne qui a été mis en œuvre grâce à la coopération Belge à travers Enabel.

Ndéye Astou Ndiaye 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :