Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Le FC Barcelone commence à en avoir marre d’Ilaix Moriba

La suite après cette publicité

En marge du dossier Messi, qui attire logiquement l’attention des fans et des médias barcelonais, il y a un autre cas épineux à régler. Et celui-ci risque d’avoir un dénouement bien moins positif que celui de la star argentine… Voici plusieurs semaines déjà que le FC Barcelone tente de trouver un accord avec Ilaix Moriba, son milieu de terrain de 18 ans, qu’on a pu voir à plusieurs reprises avec l’équipe première la saison dernière. Comme l’indique Mundo Deportivo, les dirigeants blaugranas commencent même à perdre patience.

Et pour cause, Joan Laporta et ses hommes continuent de se heurter à un mur. Mercredi dernier, une dernière offre a été faite… et il n’y a eu aucune réponse. Le joueur, qui était déjà le joueur le mieux payé de l’histoire de La Masia avec un salaire d’un million net, a des exigences salariales sur lesquelles les dirigeants ne veulent pas s’aligner, surtout à l’heure où des sacrifices et des efforts sont demandés aux cadres de l’équipe première.

Le dossier doit être réglé d’ici dimanche

Le journal explique que l’état-major catalan a fixé un ultimatum dans ce dossier. S’il n’y a pas d’issue positive d’ici dimanche prochain, il laissera tomber et Moriba sera vendu. Les dirigeants estiment faire le nécessaire et être à l’écoute, mais estiment que dans le camp d’en face, ce n’est clairement pas le cas. Ils ont même peur que Rogon, l’agence du joueur, profite de cette situation pour gagner du temps et trouver un club au jeune espagnol. Aucune offre n’est encore arrivée sur la table de Joan Laporta et de Mateu Alemany, mais le pur produit de la formation blaugrana a une belle cote en Premier League notamment.

L’offre du Barça était initialement de cinq ans, avant d’être baissée à trois ans comme le demandait le clan du joueur, pour que ce dernier puisse renégocier un salaire à ses 21 ans. Mais ce n’est visiblement pas suffisant. Un cas qui témoigne des difficultés financières barcelonaises, mais surtout de la nouvelle politique menée par Joan Laporta qui se base sur la prudence et un contrôle très strict de la masse salariale. La direction actuelle ne veut pas faire exploser la grille des émoluments et se retrouver potentiellement avec d’autres joueurs qui vont venir toquer à la porte en cas d’augmentation flagrante d’un coéquipier, ou voir des indésirables de l’effectif avec des salaires conséquents comme Samuel Umtiti ou Sergi Roberto. Pour Ilaix, on sera donc rapidement fixé.

Foot Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :