Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Le Hcct engage une réflexion inclusive sur l’habitat et le logement

Le Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) a entrepris « une réflexion inclusive » sur l’habitat social et le logement avec certains acteurs de premier plan de ce secteur en vue de pouvoir fournir des recommandations au président de la République, de façon à lui permettre de prendre « les décisions idoines ».

L’institution a tenu ce mercredi, par visioconférence, un panel qui s’inscrit dans le cadre de sa première session ordinaire de l’année 2021, sur sur le thème : « Collectivités territoriales et promotion de l’habitat social ».

« Nous espérons qu’à l’issue de notre session, nous pourrons dire que nous avons déjà entamé une réflexion collective entre les concessionnaires, les promoteurs et les départements ministériels. Nous espérons que le président de la République pourra avoir de bons avis, de bonnes recommandations qui lui permettront de prendre les décisions idoines en matière d’habitat », a indiqué sa présidente, Aminata Mbengue Ndiaye. 

« Dans le cadre de sa première session ordinaire de l’année 2021, le HCCT a décidé de réfléchir sur ce thème dont le choix s’explique par le fait que la problématique de l’habitat social est au centre des préoccupations », a-t-elle expliqué à la presse, à l’issue de la rencontre.

Elle a signalé que l’institution a rencontré dans ce sens plusieurs concessionnaires et promoteurs ainsi que des officiels et experts de certains départements ministériels, « pour s’inspirer de leur expérience et de leurs programmes d’habitat en cours ».

« Nous allons capitaliser ces expériences et faire des recommandations au président de la République en vue de lui permettre de prendre la bonne décision », a-t-elle dit.

« Nous avons voulu mettre ensemble des parties prenantes pour voir les plages de convergence qui peuvent exister, et voir également comment cerner l’ensemble des difficultés qui concernent chacun dans son secteur, pour permettre aux projets de démarrer très rapidement », a-t-elle expliqué.

Selon Aminata Mbengue Ndiaye, les conseillers territoriaux sont revenus sur le programme de 100.000 logements du gouvernement qui, à terme, « doit concourir à l’éradication des bidonvilles ».

« Dans cette réflexion inclusive, nous avons organisé huit panels en invitant 18 structures. Des rencontres qui ont permis de recueillir d’importantes informations. En raison de la pandémie de Covid-19, les échanges ont été organisés par visio-conférence », a souligné Aminata Mbengue Ndiaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :