Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Locales à Ziguinchor : Le Pds perd un “poids lourd”


Le Parti démocratique Sénégalais (Pds) de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade est dans des eaux troubles en cette veille d’élections locales de janvier 2022 dans la capitale du sud.

Le coordonnateur départemental, vient de geler ses activités à la tête du parti. L’ancien sénateur et actuel vice-président du conseil départemental de Ziguinchor est monté au créneau pour fustiger le mode de fonctionnement de leur formation libérale à Ziguinchor.

Selon Mamadou Lamine Sakho : «aujourd’hui, la situation qui prévaut à Ziguinchor, depuis les élections présidentielles de 2019 est très déplorable pour un parti comme le Pds. Au lendemain des défaites de 2012, plusieurs partisans ont transhumés pour ne pas être traqués ou poursuivis par le régime en place. Face à cette situation, le SG du parti Me Abdoulaye Wade m’a confié la coordination du parti dans le département de Ziguinchor sans moyens, mais nous avons tenu le flambeau depuis 2012 et à chaque élection, nous avons des conseils en 2014 à des mairies comme au conseil départemental».

A en croire l’ancien sénateur : «force est de constater qu’après l’élection présidentielle de 2019, la manipulation, le parachutage, le copinage sont en train de disloquer le PDS à Ziguinchor. Nous ne sommes associés à aucune prise de décision.

Des soit disant responsables sans aucune base légale à Ziguinchor, sans étiquette convoquent des réunions, détiennent des informations avec la complicité de la direction du parti. Face à ce mépris, à ce manque de considération, de respect des principes élémentaires de centralisme démocratique, j’ai décidé de geler mes activités politiques au sein du parti démocratique sénégalais à ma qualité de militant et à ma qualité de coordonnateur départemental» a déclaré le sénateur Sakho.

Par ailleurs, le désormais ex-coordonnateur départemental du Pds ne compte pas aller vers le pouvoir en place. «Si transhumer signifie aller vers le pouvoir donc, je ne serai jamais un transhumant politique, car la politique de l’actuelle régime en place ne colle pas avec ma vision. Une coalition qui fonctionne en armée mexicaine,  non, avec mon expérience politique.

Je reste dans l’opposition et je resterai dans l’opposition, avec qui chemine, je ne sais  pas encore et peut être le Pds, même car, je n’ai pas démissionné, j’ai uniquement gelé mes activités», «dixit Mamadou Lamine Sakho très en verve sur l’actuel fonctionnement du Pds à Ziguinchor et crache sur Benno Bokk Yakaar.

Locales à Ziguinchor : Le Pds perd un "poids lourd"


Pape Ibrahima Diassy-Senegal7
Senegal7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :