Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

L’OMS réagit suite à un rapport dénonçant des vi0ls commis par son personnel en RDC


L’OMS réagit après la publication d’un rapport d’une commission indépendante sur des abus sexuels et des vi0ls commis par des membres de son personnel en RDC. Les faits se sont produits entre 2018 et 2020. En pleine opération de lutte contre l’épidémie d’Ebola, rapporte RFI. 

Les enquêteurs ont identifié au moins 75 victimes, principalement des femmes, souvent peu éduquées et issues de milieu pauvres. Leurs agresseurs leur avaient promis des emplois dans la riposte contre le virus Ebola en échange de faveurs sexuelles. Le rapport évoque au moins neuf viols, 29 grossesses menées à terme et six victimes qui ont fait des fausses couches. Certaines ont dû avorter, parfois sous la pression de leurs agresseurs.

Le patron de l’OMS, Tedros Ghebreyesus s’est dit horrifié par ce qu’il a lu. « Ces comportements qui sont décrits dans ce rapport sont abjects et sont non seulement une trahison des gens qu’on prétend servir. Mais c’est aussi une trahison des membres de l’OMS qui se mettent en danger pour aider les autres. Y compris ceux qui ont été tués par des groupes armés alors qu’ils protégeaient les gens d’Ebola. C’est un jour sombre pour l’OMS », a-t-il déclaré.

Le rapport dénonce aussi la culture d’impunité qui régnait chez certains membres de l’OMS et les manquements de certains responsables, au courant de ces abus, qui n’ont pas sonné l’alerte.

Assane SEYE-Senegal7
Senegal7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :