Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Manque de moyens des services de l’élevage : Mbagnick Ndiaye plaident la cause des agents

Ngayokhème : Le maire de la commune, M. Mbagnick Ndiaye, a accueilli samedi le ministre de l’élevage Aly Saley Diop, à qui il a transmis un paquet de doléances des éleveurs.

Mais surtout, Mbagnick Ndiaye a saisi l’occasion pour plaider la cause des agents de ce département ministériel stratégique qui manquent de moyens de locomotions et d’infrastructures d’accueil (bureaux). Ceci, comme l’a souligné l’ancien ministre de l’intégration africaine, « pour permettre à ces agents de mener en toute sécurité leur mission régalienne sur le terrain ». Mais, selon Mbagnick Ndiaye, « si vous allez à Niakhar, l’agent d’élevage (une dame) n’a même pas un service digne de ce nom, adéquat pour l’abriter. Si ce n’est le local actuel qui date de longtemps et qui n’est même pas clôturé. Il s’y ajoute pour les opérations de vaccinations dans la zone, ces agents sont obligés d’emprunter des motos Jakarta avec tous les risques que cela comporte par les temps qui courent ».

Par ailleurs le Maire de Ngayokhème, dont la commune célébrait la seconde édition de la journée de promotion du bien être des équidés, a évoqué la question de l’alimentation du bétail, l’augmentation des parcs à vaccination, entre autres. Le Ministre de l’élevage Aly Saley Diop, a évoqué les axes stratégiques sur lesquels, « notre département est en train de travailler, pour améliorer la santé animale et qui constitue d’ailleurs une des causes pour lesquelles nous sommes ici à Ngayokhème pour accompagner le maire et l’ensemble de la population pour aider à une meilleure prise en charge de ce sous-secteur de l’élevage en particulier le développement de la filière équine ».

Pour les parcs à vaccination, 15 sont prévus dans la région de Fatick a annoncé le Ministre de l’élevage selon qui, « les marchés ont été déjà adjugés aux entreprises chargées de l’exécution des travaux qui, nous espérons d’ici la fin du prochain hivernage, devraient achevés et les parcs réceptionnés ».  

En tout cas, selon le Ministre, « une ligne est tracée pour faire de l’élevage, un secteur vital, moderne et riches de beaucoup plus de productivités par rapport aux produits animaux. A travers notamment certains leviers sur lesquels nous travaillons pour un cheptel bien nourri avec une alimentation abondante mais également de qualité. Et cela passe par un certain nombre d’autres actions comme le développement des cultures fourragères, l’augmentation de la production de maïs qui pour l’essentiel constitue l’aliment de bétail ». Plusieurs chevaux ont été vaccinés au cours de la journée.   

Lefatickois.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :