Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Mauvaise conditions de vie et d’existences: Les populations de Bari Sine interpelle leur maire

Ngayokhéme : Au village de Bari Sine, dans la commune de Ngayokhéme, les populations ont marché pour manifester leur mécontentement des difficultés qu’elles vivent au quotidien. Elles interpellent le maire de la commune, M. Mbagnick Ndiaye à qui elles pointent le doigt d’être le seul responsable de leurs souffrances.

Mr Tine, le coordinateur de la marche de souligner que, « le village de Bari Sine est mis aux oubliettes car, les populations étant très engagées dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage et de l’éducation, ne reçoivent aucune assistance ni appui de l’Etat. L’activité agricole ne se pratique qu’en hivernage alors que notre souhait est de mener ces activités durant toute l’année. Mais il fait reconnaitre que notre village est confronté aussi à un manque d’eau pour bien mener nos activités ».

Selon lui, « au plan éducation, le village n’a qu’une école primaire non clôturée et la construction des salles de classes est faite en grande partie avec la participation des villageois. Et, il s’y ajoute que jusqu’à présent, le village ne dispose pas de collège d’enseignement moyen (CEM). 

Dans le secteur de la santé aussi, les marcheurs ont évoqué le manque de poste de santé. Conséquence, les femmes accouchent souvent en cours de route pendant leur évacuation. « Une situation qui est vraiment déplorable », souligne le porte-parole des marcheurs de Bari Sine.

Marie Thiao qui habite le village, d’appuyer les propos du porte-parole tout en faisant un témoignage poignant d’avoir selon elle, « vécu cette situation. J’ai accouché mon bébé en cours de route mais malheureusement il n’a pas survécu. Et une fois à l’hôpital les personnels de santé ont refusé de m’assister. Pour nous soigner nous voyageons en charrette avec toutes les conditions difficiles inhérentes au transport hippomobile surtout quand il s’agit de transporter un malade ».

Le village de Bari Sine est vraiment laissé en rade. Pas de routes goudronnées ni d’électrification. Les populations accusent ainsi le maire Mbagnick Ndiaye d’être responsable de cette situation. Et pourtant disent-t-elles, il a commencé sa campagne à Bari Sine et depuis lors il n’a posé aucun acte pour l’avancement du village.

Ndéye Astou Ndiaye 

One thought on “Mauvaise conditions de vie et d’existences: Les populations de Bari Sine interpelle leur maire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :