Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Nguénar Ndiaye, attaquante Dakar Sacré-Cœur : « Je veux qu’on parle de mon nom comme on parle de celui de Messi »

Nguénar, Nguénar, Nguénar … Ceux qui n’ont pas encore bien appris ce vrai prénom sénégalais le feront très bientôt, car Nguénar sonne et sonne encore depuis quelques jours dans le football féminin en Afrique.

Nguénar, est-il le prénom d’une footballeuse qui incarne l’avenir du football féminin au Sénégal ? On ne peut pas dire le contraire. En tout cas, Nguénar, c’est le prénom de celle qui cause la fureur dans le tournoi de qualification en Ligue des Champions dans la Zone UFOA A. Nguénar, c’est le prénom de cette attaquante du Dakar Sacré-Cœur, une jeune fille petite de taille, un regard juvénile, un sourire audacieux mais avec un visage toujours déterminé. Si tout cela est décrit en elle, la principale intéressée a plein le droit d’idolâtrer Leo Messi, l’un ou le plus grand joueur de l’histoire du football, lors d’un entretien accordé à UFOA A.

« Mon idole ? C’est Leo Messi. Il sait tout faire avec le ballon. Je veux dans le futur, qu’on parle de Nguenar (Ndiaye) comme on parle aujourd’hui de Messi. Je vais me donner les moyens d’y arriver parce que moi je ne fais rien d’autre que le football. Aucun sport ou aucun autre jeu n’a d’intérêt à mes yeux. Seul le football compte pour moi, est digne d’intérêt et aujourd’hui que j’ai la chance de pouvoir évoluer dans un club de haut niveau et à des compétitions suivies, je me régale et espère atteindre mon objectif : signer dans un club professionnel pour vivre du football. »

Ngénar, c’est pas n’importe quel nom, c’est le nom du but. En si peu de temps, elle a gagné le respect d’un grand monde. Sa performance lors des deux premiers matchs du tournoi de qualification pour la toute première édition de la plus importante compétition inter-clubs africaine de football féminin a été un coup plus que fatal pour entendre ou lire son nom un peu partout. Deux matchs, deux doublés … Cela n’est pas donné à tout le monde. En deux journées, son nom s’inscrit sur le haut de la liste des meilleures buteuses du tournoi. Parce qu’elle a de grandes ambitions.

« J’ai eu la chance d’avoir bien démarré la saison avec AFA en D2 sénégalaise où j’ai marqué 20 buts avant de rejoindre l’AS Dakar Sacré Cœur où j’ai inscrit neuf buts lors des play-offs. Et actuellement, ça continue dans le sens souhaité et ce tournoi m’a convaincu que je peux jouer contre les meilleures. J’apprends tous les jours dans l’approche des matchs et je sais que je peux encore beaucoup m’améliorer notamment devant les buts. Je dois être encore plus une tueuse dans la surface de réparation. Et j’espère qu’à la fin de cette compétition, je vais trouver un contrat professionnel pour signer à l’extérieur et vivre de ma passion de footballeur. »

wiwsport.com

wiwsport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :