Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Niodior: Le diabète et l’hyper tension artérielle, principales causes de consultations sanitaires

A l’ile de Niodior, le diabète et l’hypertension artérielle sont les principales causes de consultations médicales au centre de santé. Mme Adja Fatou MBacké Seck Ndiaye, major de la structure médicale nous a fait la révélation samedi dernier aux séances de consultations médicales organisées par l’association « Nioo Waad Saaxof » qui œuvre pour le développement de leur île.

Mais, selon Mme Adja Fatou MBacké Seck Ndiaye, « il faut noter que la fréquence des consultations se passe en fonction des saisons. Car, on reçoit peu de malades dans certains mois, mais à partir de septembre jusqu’au mois de décembre on peut recevoir entre 40 à 50 malades par jour mais en prenant en compte bien sûr toutes consultations confondues ».

Major Adja Fatou MBacké Seck Ndiaye, souligne que, « cette une situation peut s’expliquer par la précarité mais surtout la sédentarité des populations ». Le constat est que selon elle, « la vie à Niodior n’est pas aussi difficile. Les gens ont des habitudes alimentaires pas comme en zone urbaine liées très certainement par la position des îles en général qui sont frontalières avec la Gambie et qui fait que les insulaires consomment le plus les produits gambiens ».

Plusieurs patients n’ont pas manqué l’occasion de se faire consulter lors de cette journée organisée par les membres de l’association : « Nioo Waad Saaxof », qui en sont à leur quatrième édition, Cette année, l’innovation, le contexte de Covid-19 oblige, a été comme nous l’a expliqué, le président Mamadou Abou Sarr, « de ne pas faire une mobilisation générale de masse mais en ciblant les pathologies qui prédominent au niveau des consultations au centre de santé, à savoir le HTA et la Diabète, en rapport avec le personnel sanitaire ».

Ainsi, le dépistage des diabétiques en même temps que la prise en charge puisqu’ils sont venus avec un lot de médicaments, le contrôle des personnes qui vivent avec l’hyper tension artérielle et la dotation gratuite de médicaments ont été privilégiés. Une action très bien appréciée par la plupart des patients que nous avons interrogés sur place. « Et, ceci n’est pas une première », comme l’a rappelé le chef de village, de Niodior Mamadou Dieng.

Au nom du médecin-chef et personnel du centre médical, Mme Adja Fatou MBacké Seck Ndiaye, major de la structure médicale, a vivement remercié les généreux bienfaiteurs qui ont saisi en même temps l’occasion pour doter de médicaments et ‘une bombonne d’oxygène au centre de santé de Niodior. Un important lot de médicaments de première urgence d’une valeur estimée à 4 millions de FCFA. Des médicaments qui vont servir à la prise en charge des premiers soins d’urgence et de manière gratuite.

Il faut noter également que le Pr Anna Sarr, Diabétologue au centre Marck Sankalé de l’hôpital Abass Ndao, a animé une séance de sensibilisation à l’intention des sujets atteints de diabète sur les habitudes alimentaires et autres mesures à prendre pour mieux gérer la maladie.   

Lefatickois.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :