Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Plan de développement touristique: Les acteurs réfléchissent sur une bonne mise en œuvre

Fatick : Dans le cadre de la mise en oeuvre du plan de développement de la Fédération des associations des syndicats d’initiatives et du tourisme du Sénégal (FOSIT), une formation de trois jours a été ouverte à Fatick à l’intention des directeurs et autres acteurs touristiques à l’hôtel Malango de Fatick.

Amadou Faye, le conseiller technique n°1 du ministère du tourisme et des transports aériens a souligné que, « cette activité consiste à réaliser des communications autour des thématiques relatives au tourisme dans toute ses dimensions : économique, culturelle et sociale ».

Mais également, il s’agit souligne-t-il, « de mettre à niveau les directeurs par rapport au plan opérationnel du développement du tourisme  et des transports aériens. Ceci est d’autant plus important surtout pour la fédération qui est en train de développer au niveau national un tourisme interne mettant en exergue les richesses locales ».

Le CT1 du Ministère du tourisme de souligner que, « si nous voulons développer le tourisme au Sénégal, il faut mettre en avant toutes nos richesses notamment culturelles qui sont peu valorisées dans nos programmes de développement au niveau local ».

Dans cette dynamique, le représentant du ministère du tourisme a salué cette belle initiative de la fédération qui, selon Amadou Faye, «contribuera à mettre en avant tous ces aspects et qu’en conséquence, le ministère sera là pour accompagner la mise en œuvre ».

Lors des débats qui ont suivi, la question des fonds alloués par  l’Etat pour appuyer les acteurs touristiques, a été évoquée. Selon Ameth Dieng, président du syndicat local des acteurs touristiques de Diourbel, « la  mise en place de ces fonds n’est pas encore effective ».

Mais pour le conseiller technique du ministère, Amadou Faye, « il n’y a pas de retard dans la mise en place des fonds. Mais c’est au niveau des procédures qu’on constate des lenteurs liées surtout à des mécanismes de financement mis en place qu’il faut respecter. Mais, nous pensons que si le processus abouti les bénéficiaires vont disposer de ces fonds ».

Quant au président de la fédération, Issa Barro il est revenu sur les effets négatifs de la pandémie de la Covid-19 qui a-t-il souligné, « ont eu des effets négatifs sur le secteur touristique qui était en voie de relance. Une véritable catastrophe avec la résilience qui a conduit à la fermeture de pas mal de réceptifs hôteliers et une perte du coup du chiffre d’affaires et de quelques emplois.

Il s’y ajoute la vétusté de plusieurs sites et leur manque d’entretien depuis deux (2) ans faute d’argent ».Ces acteurs seront formés sur l’administration et la gestion des bureaux d’accueils et d’information touristique, entre autres.

Ndeye Astou Ndiaye 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :