Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Primes impayées : une « omission » de 1,2 million pour Adama Diatta

Plusieurs fois champion d’Afrique en lutte olympique, Adama Diatta dit avoir reçu l’argent correspondant aux primes impayées depuis 2007, mais « avec des omissions ».

A la suite d’une rencontre avec les différentes fédérations, mardi 28 décembre 2021, le ministre des Sports avait remis des chèques pour les athlètes, correspondant aux primes impayées entre 2007 et 2021. Ainsi, les lutteurs concernés devaient recevoir, globalement, une enveloppe de 32,8 millions de nos francs.

Effectivement, les ayant-droit (il faut préciser que les tournois de la CEDEAO ne sont pas pris en compte) ont commencé à rentrer dans leurs fonds depuis quelques jours. C’est le cas, entre autres, de Fodé Sarr, Sélé Mélé et Cheikh Ndiaye.

De son côté, Adama Diatta a relevé quelques erreurs le concernant. « Ils ne m’ont pas payé la médaille d’or de 2008, la médaille d’or des Jeux africains de 2007. Concernant 2015, ils m’ont remis la valeur d’une médaille d’argent alors que j’avais une médaille d’or, c’est-à-dire 300.000 au lieu de 500.000 FCFA. Mais Ndiamé (Directeur administratif du CNG) nous a demandé de lui adresser une correspondance qu’il va remettre au ministère en guise de réclamation. C’est ce que nous allons essayer de faire », nous explique Adama Diatta, par téléphone.

Les deux médailles d’or lui reviennent à un million (une médaille d’or vaut 500.000). Et comme on lui a payé 300.000 au lieu de 500.000, soit une différence de 200.000, Adama devrait donc encaisser, après rectification, 1,2 million de francs.

Abou NDOUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :