Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Premier Site d'Information Générale du Sine et du Saloum

Programme national d’éclairage public : Des lampadaires solaires pour une trentaine de communes de Fatick

Fatick : Plus d’une trentaine de communes seront connectées au réseau d’éclairage avec lampadaires solaires. Ceci, dans le cadre de la seconde phase du programme national d’éclairage public solaire dont les grandes lignes ont été récemment exposées à Fatick.

Issa Dione, le directeur de cabinet du Ministre des Mines et de la Géologie a indiqué que, « le projet va permettre un déploiement massif et rapide de lampadaires dans les communes rurales qui n’ont pas accès à l’électricité et permettre également de favoriser le développement d’activités économiques nocturnes et de créer des emplois et de réduire les gaz à effet de serre ».

Déjà il faut noter que pour la  première phase de cette stratégie nationale de mise en œuvre des différents composants du projet d’installation de lampadaires solaires, « plusieurs communes dont celle de Fatick ont eu à en bénéficier. Et pour cette seconde phase, la priorité est accordée aux communes qui n’étaient pas pourvues lors de la première phase », avait souligné M. Dione lors de son passage à Fatick.

Pour cette fois-ci, le chef de la division exploitation du projet, a laissé entendre que pour les 34 communes prévues dans la région de Fatick, chacune sera doter de 200 lampadaires au minimum  et que les travaux d’implantation devraient même démarrer ce mois d’aout 2022 avec le déploiement de superviseurs par zone et pour un suivi quotidien des travaux, l’installation de protections mécaniques dans certains axes pour réduire le nombre de lampadaires endommagé.

Une période de six (6) ans est accordée aux communes pour la garantie qui devrait être notifiée aux différents maires de communes dont des reçus de bons de livraison ont été délivrés. Avec ce programme, l’Etat du Sénégal vise la réduction des factures d’éclairage public des collectivités territoriales mais surtout l’amélioration des conditions de vie des populations ainsi que la sécurité publique. Une aubaine donc pour les collectivités territoriales qui en ont grandement besoin dans ce contexte de mondialisation où l’électricité ne doit plus être un luxe. Ce qui permettra également de favoriser le développement d’activités économiques nocturnes et de créer des emplois et de réduire les gaz à effet de serre.

Lefatickois.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :